Bas

VOYAGE EN CHINE

Retour à la page d'accueil  Retour aux C. R. Randos

 Diaporama

Les traces aux formats kml vous conduirons sur Google Earth :
01/04/11

02/04/11
Chengyang
Ile de Mao Zhu
Grande Muraille

Compte-rendu :

De la Rivière Li à la Grande Muraille, 20 jours en Chine Continentale.

Du 26 Mars au 14 Avril 2011

Notre petit groupe composé de vingt copains de Randouvèze s’envole avec Air China 933 pour randonner en CHINE profonde hors des sentiers battus…

Quelques chiffres :

·         17 fois la France, avec 1,3 milliards d’habitants et 56 ethnies,

·         Une histoire s’étalant sur 3 millénaires,

·         Pays de contraste : buildings les plus hauts du monde à Shanghai et paysans menant le buffle dans les rizières.

 Le programme :

·         Jours 1 à 5 : Shanghai et Xi’an,

·         Jours 6  à 15 : randonnées autour de Guilin (Ping’an, Tiantou, Chengyang, …), des rizières jusqu’au bord de la Rivière Li,

·         Jours 16 et 17 : La Grande Muraille,

·         Jours 18, 19, 20 : Pékin.

 A Shanghai nous découvrons la démesure chinoise au travers de son quartier d’affaires, de la foule qui grouille, court, bouscule et parle fort… sur des intonations qui ne nous sont pas familières.

Mais où est donc passée la ville du Lotus bleu ?

 Xi’an, ancienne capitale de la Chine Continentale, et départ de la Route de la Soie est surtout connue pour le tombeau du premier empereur de Chine Qing et son armée enterrée de 6000 soldats de terre cuite censée le protéger pour l’éternité.

La visite du marché de quartier nous ramène à la réalité d’aujourd’hui : odeurs, saveurs, cris, … mais aussi visages et sourires de la minorité musulmane.

 Guilin : il pleut !

Nous sommes prêts pour les 10 jours de randonnée en Chine profonde.

Nous parcourons les rizières d’auberge en auberge, de village en village et découvrons ainsi les modes de vie des minorités locales Zhuang, Yao et Dong. Le riz n’est pas encore planté et le soleil pas encore sorti, d’ailleurs. Le paysage embrumé traduit bien la mélancolie orientale.

Quelques moments forts à signaler :

·         Accueil inoubliable des patrons de l’auberge de Tiantou et leur cours de cuisine (confection de raviolis) pour nous faire oublier l’humidité ambiante,

·         Les pétards, tradition très ancrée dans la campagne chinoise pour honorer les morts. Pour ne pas être en reste, et afin de conjurer l’atmosphère toujours saturée d’humidité, Guy allumera lui aussi la mèche de son kilomètre de pétard à Yangdi,

·         Promenade romantique en radeau de bambou sur la Rivière Li d’où nous pouvons admirer les innombrables pains de sucre (collines karstiques),

·         Spectacle nocturne de chorégraphie sur la rivière à Yangshuo, magnifique !

 Au final, nous aurons parcouru environ 100 km à pied souvent, hélas, accompagnés de pluie ou, heureusement le plus souvent, de bruine.

Amy, notre guide nationale et Antonin notre guide local sauront adapter les moyens de transport aux circonstances climatiques et transformer les pique-niques en petits restaurants typiques.

Grâce à leurs compétences mais aussi à notre entrain, le groupe gardera sa bonne humeur et découvrira ainsi la vie rurale chinoise encore bien peu imprégnée de l’essor mondial de la Chine.

 Jours 16 à 20 :

D’un coup d’aile, nous atterrissons à Pékin et rejoignons directement, en car, un tronçon aménagé de la Grande Muraille plus au nord, à Jinshanling.

Le miracle a lieu : le soleil brille, brille, brille… Nous courons comme des fous sur la Muraille assister à son coucher.

 10 Avril 2011 : sans doute le point fort du voyage, la balade sur la Muraille avec un soleil provençal….Nous parcourrons 3 km sur les 8851 que compte cet ouvrage. Nous épuisons notre guide mais malheureusement pas les villageois Han (prononcer rein) qui nous collent, de fortins en fortins pour vendre brochures, teeshirts et autres casquettes.

 Notre voyage se termine à Beijin (Pékin), capitale administrative et politique de la Chine.

Nos visites :

·         la Cité Interdite, ou Cité Pourpre,

Amy s’époumone dans « la foule jaune » à « casquettes rouges »pour nous plonger dans l’ambiance impériale des lieux.

·         La place Tian’anmen immense mais à l'architecture tellement froide !

·         Le Temple du Ciel fraîchement restauré,

·         Le Palais d’été à la galerie couverte aux 14000 peintures,

·         Le vieux quartier des Hutong et la visite de l’atelier du grand maître du Cerf Volant : Wang Chi Feng. Nous ressortirons tous avec force aigles et volatiles en papier de soie sauvage richement décoré.

 Randouvèze en Chine, c’est aussi :

  • Jean avec ses casquettes et son parapluie,

  • Amy comptant et recomptant ses troupes en chuintements numératifs,

  • La discrétion et le calme de nos amis genevois « y a pas l’ feu au lac »,

  • Les concours de photos sur les beautés chinoises,

  • L’arrivée des « Bonfilso » à Vercoiran, racontée par Gaston…

Et tant de bons moments partagés autour des tables rondes et au fil de la campagne chinoise…

Enfin merci à Claude pour le port du visa collectif et surtout pour avoir découvert ce voyage et aussi à Amy pour sa persévérance à nous faire aimer la Chine, profonde ou moderne !

 

Secrétaire : Chantal Formet, Francis & Elisabeth Guerbette

Photos : Chantal Formet, Francis Guerbette, Guy Soubrier

Musique : Jean-Michel Jarre : The essentials.

Haut