Tour de Mévouillon

Index de l'article

 

Date : 31/05/2015
Difficulté :  Facile
Accompagnateur : B. Bernard Coordonnées UTM :
Participants : 13
Départ :  31T 0696762 4901583
Longueur : 9,4 km Pique Nique :
Dénivelée : 305 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° : 3239 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 25 km ESE

 

Commentaires techniques :

Néant.

Compte-rendu :

Aujourd’hui, nous allons faire le tour du fort de Mévouillon.
En fait, il s’agit d’un beau chicon de roche où il y a eu jadis un fort et un village.
Départ du Hameau de Gresse. Et traversée du ruisseau sur une petite passerelle de béton.
Maintenant, il s’agit de trouver le départ du sentier en sous-bois qui va nous propulser sur la crête : ayez confiance, Bernadette trouvera le chemin sans problèmes bien qu’il ne soit pas visible au départ. BINGO : le voici.
Après une petite montée d’échauffement, en haut nous poursuivons sur notre gauche : nous sommes toujours sur un beau sentier en sous-bois et après avoir passé la crête de l’Ardennière, le paysage s’ouvre devant nous au Col de la Selle ;
Là, nous sommes bien obligés de constater que LA NATURE peint beaucoup mieux que nous ; fleurs bleues et fleurs jaunes, paysages à couper le souffle, le Ventoux au loin, la montagne de Buc devant nous.
Tout va bien ; poursuivons.
Une piste facile va nous rapprocher du Hameau Le Col.
Nous traversons la route et au Hameau – après une petite incursion dans du « privé » - nous continuons sur la piste en direction du Hameau de Pelleret.
Maintenant que nous nous sommes rapprochés du « fort », nous pouvons en admirer les murailles imposantes.
L’accompagnatrice commence à essayer de voir les CRAVES A BEC ROUGE qui nichent dans les falaises : peine perdue au début, mais patience ; (les CRAVES sont des oiseaux de la famille des Corvidés – des corbeaux quoi).
Mais, c’est l’heure du pique-nique et nous nous installons près du cimetière et de la tour de la petite église.
Nous reprenons des forces (que nous n’avions pas perdues d’ailleurs) et bientôt, nous pouvons apercevoir au loin nos premiers corbeaux – ainsi qu’un renard en vadrouille dans les prés en contrebas.
Je crois même que le renard a eu un instant l’espoir vain de croquer un de nos oiseaux.
Après le repas nous reprenons notre chemin en direction du Hameau de Pelleret.
Nous sommes toujours sur une piste facile quoique montante.
Et un peu avant Pelleret nous poursuivons en montant en direction du Col de Riousse et en descendant vers notre point de départ le Hameau de Gresse, avec toujours sur notre gauche les «falaises » de plus en plus imposantes du Fort.
Descente facile ; arrivée aux voitures ; la randonnée est terminée.

Tout le monde est content (enfin j’espère)
Et à bientôt pour une nouvelle randonnée.

Bernadette BERNARD

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.