Pays de Montbrun

 

Date : 20/03/2016
Difficulté :  Facile
Accompagnateur :  E. Grandclément
Coordonnées UTM :
Participants :  15 Départ : 31T 0695155 4894407
Longueur : 11,3 km Pique Nique :
Dénivelée : 390 m Difficulté IBP index :
Carte IGN TOP 25 n° : 3240 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  28 km SE

 

Commentaires techniques :

Néant.

Compte-rendu :

Cette boucle permet la découverte du pays de Montbrun : les coteaux couverts de garrigue, le torrent du Toulourenc, Reilhanette et Montbrun sous toutes ses facettes.
Nous sommes 15 pour cette randonnée au départ du parking de l’hôtel de ville de Montbrun. Nous partons en direction de Séderon, puis montons vers l’église et passons sous le beffroi.
Nous sortons du village par la porte Sainte Marie, continuons sur 300 m, puis nous nous engageons sur la droite sur le chemin de la Citadelle. Après quelques lacets au pied d’une grosse maison de pierre, nous poursuivons vers le Nord. Au croisement de la Citadelle (alt. 690 m) nous descendons par la route forestière à gauche puis, à l’embranchement de Combe Aubert (alt. 587 m), nous montons par la D159 à droite jusqu’au Pont de Venéjean (ait. 593 m).
Nous passons le pont et suivons le chemin à gauche. Un troupeau de moutons, chèvres avec leur berger et les 3 chiens montent au gîte de la Villette. Nous continuons jusqu’au col de Vic (alt. 701 m).
Comme il est l’heure de déjeuner nous nous installons en face du Mont Ventoux enneigé.
Nous prenons à gauche un sentier sur le coteau. Après un grand virage, nous passons derrière une ruine et descendons légèrement dans la lande. Nous contournons des lavandes, passons une ligne de crête et rejoignons un chemin sous les lavandes. Nous suivons le sentier dans la pente au-dessus d’une maison.
Au chemin de Combeferre, nous découvrons 5 lamas qui paissent et nous regardent avec autant d’intérêt que nous, puis nous descendons dans le village de Reilhanette.
Après concertation des participants nous grimpons jusqu’au château ruiné du village.
Nous revenons sur Montbrun par la D159, appréciant le « musée en plein air de véhicules agricoles ». Les pruniers sont en fleurs.
Nous traversons le pont du Toulourenc, prenons la route sur la droite, puis au panneau de Montbrun, nous prenons un chemin sur la gauche entre champ de lavande et murs de pierres sèches. Enfin nous terminons avec des marches pour retrouver Montbrun et contempler les hautes façades des maisons.
Belle randonnée malgré une météo qui prévoyait des averses éparses qui ont heureusement attendu que nous repartions.
Aucun incident lors de cette randonnée.

Élisabeth Grandclément.

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.