Tour du St Julien

 

Date : 18/09/2016
Difficulté : Moyenne
Accompagnateur : M. Col
Coordonnées UTM :
Participants : 17
Départ : 31T 0681681 4905108
Longueur : 9,2 km Pique Nique :
Dénivelée : 595 m Difficulté IBP index :  63
Carte IGN TOP 25 n° :  3140 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  0 km

 

Commentaires techniques :

 

Compte-rendu :

Une grande classique pour Randouvèze, le tour du Saint Julien, barre rocheuse qui domine notre village, qui est bien présente dans tous les topos guides réputés.
Mais assaisonnée à la sauce Michel ; ce dernier s'est rendu compte que beaucoup d'adhérents de notre Club ne connaissaient pas cette boucle et surtout n'étaient jamais montés sur l’arête sommitale du fameux Saint Julien, il a donc organisé ce petit défi, il a réparti tous les marcheurs en trois groupes qui monteront au bas de la cheminée d'accès par des sentiers différents, et du coup arriveront décalées au lieu précis pour ne pas engorger ensemble l'escalade, et surtout que cela se fasse en toute sécurité .
Une fois formés, les groupes se séparent rapidement, le premier par le chemin classique, le GR 9, le second par un sentier arbitrairement baptisé par Michel, « le faux plat montant » , qui est en réalité un vrai sentier pour chèvres entraînées, puis le troisième un peu plus long mais tout aussi redoutable que le « faux plat montant ».
Les responsables des groupes connaissent ses sentiers par cœur, et bien sûr l'horaire prévu est respecté, l’ascension de la cheminée sécurisé par les deux Francis, l'un une fois, l'autre deux fois (il est belge) est faite avec plus ou moins d'élégance par les unes et les autres mais avec facilité ; un fois cet exercice terminé nous avons pour tâche de continuer notre périple vers la cote « 844 », c'est un carrefour stratégique, non pas à prendre par la force des baïonnettes, mais pour prendre le sacro-saint casse croûte de midi, la météo nous a gratifié d'un temps mitigé, mais le spectacle est là , et vaut toutes les salles à manger du monde.
Après une petite heure de repos et de discussions conviviales, nous voilà repartis, tous ensemble cette fois, à la descente, pas la descente pépère mais faite de tout ce qui rend la randonnée parfois délicate, grosses descentes, aiguilles de pins glissantes, lapias, racines, tout quoi !
Et enfin le bitume, tout aussi éprouvant pour les mollets, et enfin le retour, et la récompense, une bonne journée dans la nature des Baronnies et le pot de l'amitié à l’étoile.
A la semaine prochaine si vous le voulez bien.

Merci Michel.

C. Malbois

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.