Campagne de Malaucène

Date : 01/10/2017
Difficulté :  Facile
Accompagnateur : B. Bernard
Coordonnées UTM :
Participants :  21 Départ : 31T 0670307 4893706
Longueur : 8,4 km Pique Nique :
Dénivelée : 130 m Difficulté IBP index :  28
Carte IGN TOP 25 n° : 3040 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 22 km SO

 

Commentaires techniques :

Parking à Malaucène près de la Poste. Sortir de Malaucène par la D974 puis suivre le PR qui va rejoindre le GR 91 à la cote 361. Suivre le GR91, passer la chapelle St Roch, St Sébastien et au lieu-dit "Les margauds" rejoindre la D 242 que l'on suivra pendant 250 m pour tourner franchement à gauche et suivre le chemin jusqu'au centre de Malaucène et au parking de la Poste.

Compte-rendu :

UNE RANDONNEE FACILE POUR TESTER NOS PETITS MOLLETS.

La randonnée d’aujourd’hui démarre à Malaucène (parking près de la poste) et nous emmènera faire un petit tour dans la plaine.
Puis pour ne pas trop perdre nos habitudes, nous grimperons (1 petit kilomètre) sur les contreforts caillouteux des Baronnies
Le retour s’effectuera sur les chemins faciles de la plaine.
Nous sommes 21 au départ, mais rapidement un de nos amis est vaincu par la bronchite qu’il avait pourtant prévu d’ignorer.
DONC PLUS QUE 20 RANDONNEURS.
Dans Malaucène, nous lorgnons les bars : lequel choisirons-nous pour boire notre traditionnelle grenadine à la fin de la randonnée ?
Puis, nous nous retrouvons sur les fameux chemins de campagne.
Le « meneur » (la meneuse ?) avait prévenu : les chemins sont goudronnés !
Mais la campagne est agréable et les prairies vertes succèdent aux vergers où les cerisiers prennent leurs couleurs d’automne.
A voir au passage : un tilleul énorme – de jolis cabanons – la Chapelle St Roch – de beaux et paisibles chevaux.
Culture :
Un peu de géologie lors d’une halte et nous savons désormais qu’il y a environ 11 millions d’années (cela ne nous rajeunit pas), ici se trouvait une mer dont les plages nous ont laissé les SAFRES qui sont ces formations de roche jaunâtre et friable que l’on trouve un peu partout dans les environs.
Et si nous attendons encore quelques millions d’années – soyons patients – ces safres se transformeront en grés bien durs et bien caillouteux !

Et bien sûr, à Malaucène, nous nous offrons le traditionnel verre de l’amitié.

Vic TOIR

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.