Le Pègue

 

Date :  15/05/2014 Difficulté :  Modérée
Accompagnateur : C. Malbois
Coordonnées UTM :
Participants : 29
Départ : 31T 0663115 4921483
Longueur : 12,8 km Pique Nique :
Dénivelée : 710 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° :  3039 ET / 3139 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 44 km NO

 

Commentaires techniques :

Départ du parking de l'école communale de "Le Pègue" en Drôme Provençale (31T 0663115 4921483), traverser le village, passer devant le musée puis prendre à gauche, azimut moyen 300° un bon sentier qui vous conduit à la chapelle "Saint Blaise" à 1,2 km (31T 0662129 4922365) ; prendre à droite un chemin communal sur 500 m passer devant une ferme "La rivière" puis emprunter un sentier balisé en jaune, azimut de départ 327°, le suivre, passer dans le ravin de rocher rouge, puis au point (31T 0662023 4923526) tourner à gauche, passer devant les ruines de "La Viale", ensuite faire un aller retour jusqu'à la table d'orientation (récemment construite) (31T 0661884 4923347), descendre le sentier bien tracé et coupé par une trace droite allant à la table d'orientation, traverser un chemin goudronné, azimut 302°, passer devant la ferme "Les Gailles", puis juste avant un pont, prendre à droite, un sentier azimut 42°, passer devant une propriété privée (rester sur le chemin !), contourner le vallon "du Rey", puis au point (31T 0661157 4923787), prendre un sentier en pente soutenue, pour atteindre le point (31T 0661871 4924468), là tourner à droite, suivre la piste forestière sur 1 km environ pour arriver au point (31T 662410 4924303).
Là, aller tout droit, suivre une sente de chasseurs qui vous fait contourner le ravin "Fontaine de Pute" puis longer le ravin "Des Bruges" pour retrouver une barrière (31T 0663471 4922757) et le chemin communal qui vous ramène, après 1 km, à votre point de départ.

C. Malbois

Compte-rendu :

La région semble inspirer nos accompagnateurs... C'est ainsi qu'après une sortie aux alentours de La Roche St Secret, Clément nous emmène aujourd'hui au Pègue pour une randonnée assez courte mais qui va nous offrir de bien beaux points de vue.
Quelques menus contre-temps viennent réjouir ce début de journée puisque le village présentant deux voies d'accès, tous les participants attendent à l'entrée du village, mais bien sûr pas la même !
Le téléphone portable va permettre de remédier à cette situation et au total, c'est 29 randonneurs qui vont prendre le départ d'une agréable journée.
Le ciel est d'un bleu immaculé et seules les condensations des réacteurs des avions laissent des traces vite dissipées dans ce ciel pur. Ce magnifique ciel bleu a son revers puisqu'il fait frais mais c'est la température idéale pour marcher confortablement. Par contre, un Mistral violent (a desbana li biòu) règne depuis plusieurs jours sur la région et nous en faisons les frais.
Le départ est relativement tardif et la cadence est vive pour gagner un peu de temps.
Afin de ne pas déroger à ses habitudes, Clément nous réserve, après la chapelle St Blaise un petit parcours de sangliers à travers les chênes verts rabougris qui recouvrent les pentes que nous descendons en direction de Montbrison sur le Lez.
Plus loin, nous quittons le sentier prévu pour monter quelques dizaines de mètres et découvrir une toute récente table d'orientation. Le site est bien exposé et la violence du Mistral nous ramène bien vite sur le sentier initial moins venté. Nous prenons malgré tout le temps d'admirer le paysage qui s'offre à nos yeux.
Après le hameau des Gailes, nous commençons une longue montée vers le sommet de Pierre Lignier. Mais les estomacs crient famine et c'est au creux du sentier que chacun va trouver une place à l'abri du vent mais pas des pierres nombreuses sur ce chemin. Passons sur les évidentes agapes (raisonnables) caractérisant les sorties de Randouvèze
Nos botanistes se concertent et devisent sur la détermination de telle ou telle plante rencontrée voire photographiée car Jean a décidé de mettre en œuvre un projet caressé en son temps par Randouvèze de créer une flore provençale illustrées de photographies... Les premiers éléments ne devraient d'ailleurs pas tarder à être publiés sur notre site... Patience !
Vers 13h30, nous nous remettons en route.
Le retour se fait par un joli sentier longeant le Gros Serre puis plongeant dans le ravin du Combeau.
Après quelques hectomètres sur le goudron, nous entrons dans Le Pègue et retrouvons nos véhicules.
Clément a l'excellente idée de proposer un petit détour par Montbrison, dans le bar où nous commençons à avoir nos habitudes, pour tous se retrouver autour d'une boisson fraîche bien méritée car, c'est bien connu, le Mistral, ça dessèche !

G. Soubrier

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.