Saint Auban - La Clavelière

Index de l'article

   

Date : 01/05/2014
Difficulté : Difficile
Accompagnateur : C. Ricard
Coordonnées UTM :
Participants : 26
Départ :  31T 0693295 4906883
Longueur : 16,5 km Pique Nique :
Dénivelée : 920 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° : 3239 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 16 km NE

 

Commentaires techniques :

Le départ se fait depuis le parking situé à proximité du pont sur l'Ouvèze près de St Auban sur l'Ouvèze. Nous allons suivre le GR 91 azimut nord, passer la ferme de Pouzet et obliquer azimut NO sur le même GR et le GRP du « Tour des Baronnies ». La pente est forte et il est possible de faire un petit détour pour découvrir la « Caverne de l'ours ». Ce sentier nous conduit au « Serre de Chante Duc » puis au « col de Gifort ».
Nous suivons toujours le même GR 91 et GRP azimut E en direction du « Pas de Corbière » que l'on laisse sur notre gauche au point 31T 0693807 4910312 pour se diriger vers « Font froide » et au point 31T 0694426 4909964 obliquer sur la gauche pour suivre la ligne de crête de la « Montagne de la Clavelière » en direction de la « Croix de Roussieux ».
Au point 31T 0695626 4910384, prendre azimut plein sud pour une descente assez rapide vers le « Serre Souchare ». Là, nous prenons azimut O jusqu'au ravin de « Pie Loubet » où nous tournons à gauche pour rejoindre le « col d'Aros ». Nous poursuivons la descente vers le « Serre de Robine » puis, à l'approche de St Roman au point coté 702, prendre azimut O pour rejoindre les véhicules.

G. Soubrier

Compte-rendu :

Pas de jour férié pour Randouvèze qui propose ce jeudi 1er mai une randonnée sur la montagne de la Clavelière avec un guide qui connaît par cœur toute la région : Claude Ricard.
A Saint Auban, nous sommes 26 au départ de cette randonnée.
La montée se fait d'abord en pente douce et par un large chemin jusqu'à la ferme du Pouzet. Mais ensuite le chemin devient sentier et la pente douce s'efface pour une grimpette régulière mais nettement plus raide. Sous un soleil déjà généreux, les vêtements chauds prennent très vite la direction des sacs à dos.
Nous suivons le GR 91 qui nous conduit aux abords de la grotte de l'ours. Par un chemin à flanc de montagne les plus courageux iront voir la grotte, mais ils ne verront pas l'ours...
Durant cette montée nous ne manquerons pas d'observer ce paysage de la haute vallée de l'Ouvèze qui nous ravit toujours autant et le Ventoux également dans notre ligne de mire. Pour les passionnés de botanique la flore, abondante en cette saison, alimente les conversations.
Après un passage en sous-bois et la combe de Saisse, nous continuons à découvert, pour atteindre le Col de Gifort à plus de 1100 m d'altitude. Là, la prairie tapissée de petites fleurs invite à la pause et permet d'admirer la Vanige, sommet déjà gravi à plusieurs reprises et régulièrement mis au programme de l'Association.
Nous continuons notre progression successivement jusqu'aux cols de Corbière puis de Haute-Huche (1233 m). Ce dernier sera notre lieu de pique-nique. Peut-on rêver mieux ?
Après cet arrêt, nous continuons sur la crête, large tapis d'herbe douce, si agréable pour nos pieds. Après avoir contemplé une fois encore l'immense panorama dont la montagne de Maraysse (souvenir inoubliable pour certains), nous redescendons par une pente bien raide pour rejoindre enfin le chemin plus propice à la marche.
C'est en longeant les immenses champs de lavande que nous reviendrons vers notre lieu de départ.

C. Formet

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.