Vaison-la-Romaine

Index de l'article

Date : 17/04/2014
Difficulté : Modérée / Difficile 
Accompagnateur : G. Biojoux/C. Malbois 
Coordonnées UTM :
Participants : 17 / 23  Départ :  31T 0664289 4800072
Longueur : 20,3 / 16,6  km Pique Nique :
Dénivelée : 930 / 640 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° :  3040 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  22 km SO

 

Commentaires techniques :

 Départ du parking du cimetière Ste Catherine de Vaison la Romaine sur la D 977, position: (31T 0664289 4900072), prendre plein Sud une route forestière qui monte dans le massif, au point (31T 0664333 4899197) quitter la route, aller tout droit dans une combe sur un petit sentier, puis retrouver la piste au niveau d'un ball trap, poursuivre sur la piste qui se dirige SSO sur 2,5 km environ; au point (31T 0663807 4895855) paneau directionnel, prendre à droite un sentier pierreux en descente soutenue pour arriver au point (31T 0663113 4895108) paneau directionel, là prendre azimut 100° dans le "Ravin de Prébayon", traverser les ruines du monastère, puis remonter par une sente rude vers le point (31T 0664496 4895789) retrouver la piste forestière, prendreà droite, contourner la ferme de "La Verrière", puis à un calvaire (31T 0665592 4896008) prendre à gauche, azimut325°, toujours sur une bonne piste en descente passer la ferme de "Barbanot" pousuivre sur cette piste devenue bitumée puis au point précis (31T 0664931 4899631) prendre à gauche un sentier peu visible, balisé jaune et rouge "GR de pays, tour des dentelle de Montmirail", passer le long d'une carrière, puis le centre de tri de Vaison la Romaine, pour retrouver le point de départ.

C. Malbois

 Comptes-rendus :

Gérard L. notre scribe habituel n'étant pas parmi nous pour cette randonnée, je vais sévir aujourd'hui avec beaucoup moins de talent.
La configuration du terrain autour de Vaison nous permet de faire deux circuits. Après la formation des deux groupes chacun prend son envol vers le point de ralliement : « la Dindoulette » (l'hirondelle en provençal).
Notre chemin serpente autour de Mars en suivant le GRP du tour des dentelles de Montmirail. Il permet d'apercevoir entre les chênes qui nous font de l'ombre les villages de Roaix puis de Rasteau de l'autre côté de la vallée l'Ouvèze. La facilité de navigation entraîne un relachement de l'attention, les discutions vont bon train et l'erreur de navigation arrive.
Après avoir fait le point nous voilà reparti sur le bon chemin mais à marche presque forcée pour essayer d'arriver à la « Dindouleto » assez tôt pour partager notre repas avec l'autre groupe. Peine perdue. Nous arrivons trop tard. Repas expédié en 45 minutes pour reprendre notre route vers le monastère de Prébayon, le premier monastère féminin de France créé en 611.
Dix minutes de pause : photos, lecture du panneau explicatif et nous prenons le chemin du retour vers Vaison. Nous suivons une piste forestière à travers le bois communal de la Peyre en passant par le Ball Trap. À cinq cents mètres de l'arrivée nous faisons la jonction avec le premier groupe.
Une grande partie des présents embarque pour Vaison où nous partageons le pot de l'amitié avant de rejoindre nos pénates.

G. Biojoux

Cette randonnée n'est pas une première, nous avons parcouru bien des fois le petit massif montagneux qui se situe au Sud de Vaison la Romaine, et qui s'étend jusqu'aux limites de la vallée du Rhône du coté de Séguret et vers les « Dentelles de Montmirail ».
La particularité, cette fois ci, c'est que deux groupes de Randouvéziens feront dans la même zone, des parcours différents, ce petit texte s'appliquera qu'au groupe qui a choisi de faire la randonnée, dite douce !
Le départ se fait en commun, puis rapidement les deux groupes se séparent, 23 d'un coté, 17 de l'autre, il est prévu que si nos trajets se croisent nous pique niquerons ensemble, puis nous nous séparerons à nouiveau pour poursuivre les itinéraires prévus.
Bien entendu tout ne se passera pas comme prévu !
Le groupe dont je fais partie, monte tranquillement dans le « Bois communal de la Peyre » avec un arrêt, déjà à la Maison forestière Roman, puis continue pour atteindre vers les 11 h 30 « La Dindoulette » (hirondelle en français) où nous devrions déjeuner, malgré les moyens, presque, modernes que nous avons, pas moyen de se rencontrer, il est donc décidé de pique niquer sans attendre l'autre groupe, bien nous en prend car ceux ci arriveront plus d'une heure après nous, le rendez vous est raté !
Dans le vallon de Prébayon, au bout d'un joli sentier nous allons découvrir pour les uns, re découvrir pour les autres, le monastère en ruine de Prébayon, d'un long passé historique, qui a été un lieu de recueillement mais qui aujourd'hui est sans âme, sauf peut être l'été pour des amateurs de solitude !
Nous retrouverons au sortir du vallon où est niché Prébayon les larges pistes qui quadrillent la forêt entre vignes, bois de chênes et truffières, les panoramas bien connus, avec le Ventoux en toile de fond et qui atteste que nous sommes bien en des lieux pas très éloignés de « Chez Nous ! » .
Puis ce sera le retour, avec un petit épisode de marche « Sanglier » et sentier retrouvé, retour à notre point de départ, avec comble d'exactitude les retrouvailles avec l'autre groupe qui arrive au même moment !
Tout se termine pour ce jeudi ensoleillé autour d'un pot de l'amitié sur une terrasse de Vaison-la-Romaine, encore un beau moment de vie et de convivialité.
C. Malbois

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.