La Nible

 

Date : 22/01/2015
Difficulté : Difficile
Accompagnateur : J.-P. Blanchet
Coordonnées UTM :
Participants :  21 Départ : 31T 0681650 4905090
Longueur : 14,8 km Pique Nique : 31T 0662659 4891377 
Dénivelée : 930 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° : 3140 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 0 km

 

Commentaires techniques :

Départ du parking habituel de Buis ; route direction Chapelle St Trophime, puis au point 31T 681727 4904189 montée par le nouveau sentier d’accès aux voies de la Via Ferrata, que nous suivons azimut Est jusqu’au carrefour avec les GR9 & GRP Tour des Baronnies. Continuer sur les GRs jusqu’au point 31T 684438 4902724 à l’altitude 1030.
La suite de l’itinéraire emprunte un chemin privé avec l’accord préalable du propriétaire. Pour cette raison, la trace ne sera pas enregistrée sur notre site.
Dans la descente, nous retrouvons la petite route qui conduit aux fermes de La Nible et empruntons au point 31T 682737 4903112 le sentier qui surplombe la ferme La Bouscaude.
Nous continuons jusqu’à la chapelle Saint-Trophime, puis traversons la route au dessus du Gîte du Saint-Julien et redescendons par un sentier très boueux, donc glissant jusqu’à la route bordant l’Ouvèze.

G. Thouard

Compte-rendu :

J'avais reçu plusieurs appels mercredi après-midi pour me demander si la rando de jeudi aurait lieu et j'étais très optimiste, comme Météoblue, mais il est tombé des cordes jusqu'au petit matin.
Je savais qu'il y aurait de la boue et des glissades et c'est donc équipé de guêtres que je rejoins le groupe de courageux qui scrute les crêtes environnantes recouvertes de neige. Nous sommes 21, tous contents de quitter nos pénates après trois jours de pluie.
Pour monter au St Julien, j'ai choisi de passer par le sentier de la via ferratta qui permet d'avoir la vue sur Buis tout au long du parcours. C'est une découverte pour beaucoup et certains retrouvent les postes qu'ils occupaient lors de l'inauguration de cette voie le 31 janvier 2014. Pas trop glissant mais plus fréquenté par les sangliers que par les randonneurs ou grimpeurs en cette période. On rejoint le GR et en montant à la cote 844, on commence à marcher dans la neige avec vue sur les crêtes du Chevalet qui surplombent La Roche. Le Ventoux est bien enneigé, les pistes de ski n'attendent que les skieurs (ouverture de la station ce week-end) mais le sommet est recouvert d'un manteau nuageux.
Plus on monte plus la couche de neige se fait épaisse. Le paysage est vraiment magnifique avec tous ces vieux chênes qui semblent lever leurs lourdes branches pour nous montrer les rochers de la Nible et le ciel bleu. Le spectacle est superbe mais éphémère car il fait chaud, pas de vent et la neige tombe des branches. On fait une pause au point haut (1023 m), la couche de neige atteint les 15 cm et il est sage de ne pas avoir prévu de monter plus haut. Le Ventoux s'est découvert, on domine la vallée, nous avons de la chance.
On descend un peu, l'épaisseur de neige diminue permettant de retrouver le sentier privé sur notre droite. Pleine vue sur le Ventoux bien sûr et sentier étroit qui serpente en descendant jusqu'à un pierrier où nous ferons la halte repas. Chacun choisit son bloc, le déneige et ça ne surprendra personne c'est Virginie qui est la plus haut-perchée !
Heureusement que nous ne sommes pas nombreux car il faut bien assurer ses pas pour partager les douceurs habituelles.
Le sommet du Ventoux se couvre et nous reprenons la descente, douce et assez longue mais appréciée par tous en slalomant parmi les chênes et les pins. Après une truffière nous retrouvons Sylvain, le propriétaire qui m'a autorisé à conduire le groupe sur le sentier qu'il a lui-même aménagé. Chacun y va de ses questions et on apprend que nous venons de descendre les sentier des biches. Petite pause photo au pied d'un chêne de 600 ans qui arrive soit disant à limite d'âge.
On rejoint la piste et le domaine public à Champolon, on passe la ferme de la Nible et après un petit regroupement autour des boîtes à lettres on prend le petit sentier bien agréable mais assez glissant qui nous amène à St Trophime. Comme la descente par le sentier normal est trop risquée nous passons par le sentier équestre et le petit bois mais ce n'est quand même pas de tout confort.
Un peu de route permet de décrotter les chaussures et de rejoindre Buis et... le pot d'arrivée.
Nous avons été gâtés par la météo, il a fait beau et chaud et il y avait juste assez de neige.


J.-P. Blanchet

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.