Le Graveyron

 

Date : 12/02/2015
Difficulté : Modérée
Accompagnateur : B. Dubesset
Coordonnées UTM :
Participants : 34
Départ : 31T 0668072 4889504
Longueur : 15,3 km Pique Nique :
Dénivelée : 775 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° :  3040 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 30 km SO

 

Commentaires techniques :

 Néant.

Compte-rendu :

Cette randonnée va nous permettre de revisiter le village du Barroux que l'on devine entre Vaison-la-Romaine et Carpentras.
Le sentier que nous empruntons pour quitter ce village n'est autre que le GRP des Dentelles de Montmirail qui offre une vue originale du fameux château du Barroux.
Nous quitterons le GRP pour gravir le Graveyron et ses 443 m d'altitude ce qui sera le point culminant de ce circuit. Un point de vue intéressant sur la vallée du Rhône y est à découvrir. Nous en redescendrons en suivant la ligne de crête puis nous contournerons le Rocher des Trois évêques. C'est là que nous rencontrerons les randonneurs de Saint Paul Trois Châteaux en goguette dans ce même secteur. Ils ont attaqué la pause casse-croûte ; ce qui nous donne quelques idées. Aussi ferons nous halte un peu plus loin en bordure d'une vigne avec vue sur les Dentelles !
L'endroit n'est pas très éloigné du village de Lafare que nous traverserons après la fin des agapes et la reprise de notre sortie.
Tour à tour, nous pourrons admirer soit le Ventoux soit les Dentelles de Montmirail selon notre position sur le terrain.
Cette randonnée se caractérise par une succession ininterrompue de montées et de descentes ce qui explique l'importance de la dénivelée malgré la modestie de l'altitude moyenne du parcours.
Après cette traversée de Lafare, nous continuerons notre progression vers La Roque Alric, un magnifique petit village accroché aux rochers qui le surplombent.
Une courte pause sur le parvis de l'église permet le regroupement des effectifs et un bonne réhydratation car malgré une température peu élevée, le soleil darde ses rayons et il fait suffisamment chaud pour transpirer.
La fin de la rando offre moins d'intérêt puisqu'il est impossible d'éviter le cheminement le long de la D90a qui va nous ramener à notre point de départ.
Ce fut une belle randonnée que nous a fait découvrir Bernard que nous remercions.
G. Soubrier

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.