Ste Euphémie - St Auban - Serre de Rioms

 

Date : 05/03/2015  Difficulté :  Modérée
Accompagnateur :  D. Fétisson Coordonnées UTM :
Participants : 31  Départ : 31T 0689787 4907981 
Longueur : 14,9 km Pique Nique :
Dénivelée : 640 m Autres :
Carte IGN TOP 25 n° : 3139 OT et 3239 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies :  12 km E

 

Commentaires techniques :

Départ du village de Saint Euphémie sur l'Ouvèze ( 31T 0689787 4907981) , emprunter le D 546 sur 300 m direction Est, à la sortie du village (31T 0696130 4907929) prendre un sentier balisé jaune, le suivre azimut moyen 66° sur 1 km environ, arriver au coin d'un champ des lavandes, (31T 0690598 4908163) prendre un chemin agricole ; azimut 120°, le suivre sur 2 km pour arriver au carrefour de la D 546 et la D 64, suivre la D 546, direction Saint Auban, traverser un pont sur l'Ouvèze, vous êtes sur le GR 91, emprunter le GR pour monter vers le village de Saint Auban, traverser le village, balises blanches et rouges, arriver sur la place haute du village, monument aux morts et panneau indicateur, quitter le GR, prendre un belle simple trace, balisée jaune, azimut 121°, suivre sur 1800 m environ, puis au point précis (31T 0694486 4905729) prendre à gauche en descente rapide, azimut 11°, puis au point (31T 0694508 4906056) prendre azimut 291° sur un sentier forestier qui suit la courbe de niveau:700 m et qui reviens à Saint Auban, sur la place précédemment citée ; retraverser le village pour arriver à un lavoir (31T 0692856 4906812), prendre la piste pédestre et équestre, balisé jaune, la suivre scrupuleusement pour retrouver le point de départ après 4,5 km environ.
C. Malbois

Compte-rendu :

Ce jeudi matin nous sommes 31 randonneurs à être au départ d'une « Classique » de Randouvèze, en effet sous la conduite de Daniel nous allons parcourir successivement les deux rives de l' Ouvèze, rivière qui a donné son nom à notre association.
Le départ à pieds se fait du petit village de Sainte Euphémie en amont de Buis les Baronnies, ce petit et très joli village est coincé entre le lit de la rivière et les barres rocheuses que celle ci à creusé au fil des siècles, je suis sur que la plupart d'entre nous ne connaissent pas le cœur du village, fait de « soustets » petits passages voûtés, de ruelles étroites, avec de très jolies maisons réhabilitées récemment.
Une fois le regroupement fait, toutes les voitures ne peuvent pas se garer au même endroit, nous commençons par la route principale qui travers le village, qui à toujours été très importante pour la région car elle reliait et relie encore, la France de Sud Est, et l'Italie, les Papes d'Avignon l’empruntait pour se rendre à Rome, et Hannibal, paraît il serai passé par là, lors de sa traversées des Alpes, toute une histoire !
Nous quittons rapidement la route pour prendre un tout petit sentier, taillé dans la barre rocheuse qui fait la rive droite de l'Ouvèze et qui s'élève rapidement pour atteindre le plateau agricole qui surplombe le canyon, des vignes, des lavandes, des arbres fruitiers, de la terre en jachère bien sur et un troupeau de moutons forment un bel ensemble qui se réchauffe au soleil du matin.
Nous apercevons maintenant, le village de Saint Auban sur Ouvèze, qui à été lui aussi en son temps, un village très important de la vallée car il est situé au confluant de l'Ouvèze et du Charruis, un autre torrent qui ouvrait la voie plus à l'Est pour la traversée des Alpes, c'est aussi un des fiefs importants des baronnets qui se livraient perpétuellement la guerre au moyen age, c'est aussi le berceau des Baronnies Provençales.
Le village lui aussi à subit, en bien d'importants travaux de rénovation, une école toute neuve à vue la jour, les « calades » du village refaites, et l'église remise en état aujourd'hui à fière allure, un petit arrêt s'impose, qui pour lire les panneaux indicateurs de randonnées qui commencent à dater un peu, qui pour lire sur le monument aux morts s'il n'y aurait pas un de ses ancêtres, d'autres tout simplement pour admirer le paysage alentour.
Nous progressons maintenant vers le « Serre de Rioms », but de la sortie, c'est une simple et belle trace, qui suit tout le long de la ligne de crête, avec de superbes vues sur la vallée de la haute Ouvèze, où à l'est sur les pré alpes qui barrent l'horizon ; Daniel donne l'ordre de stopper la progression, nous n'allons pas plus loin, et le lieu est propice au sacro-saint casse croûte, pas ou peu de vent, belle vue et choix entre ombre et soleil, que demander du mieux pour la pause dominicale !
Après l'effort le réconfort et déjà, nous sommes en Mars, la petite envie de sieste se fait sentir, nous allons en profiter une petite heure ; puis ce sera une autre fois le départ, ce coup ci à l'Ubac du serre de Rioms, grosse descente glissante parmi les buis et les pins, sûrement un endroit propice aux champignons, mais pas en cette saison bien sur !
Nous suivons maintenant de beaux sentiers, retour sur Saint Auban que nous traversons une nouvelle fois, puis ce sera la rive gauche de l'Ouvèze, entre bois de chênes et saules le long de la rivière, le site remarquable et connu de tous les gens du coin, une territoire de castors qui se sont posés là, et on est sur de ne pas se tromper leur travail de bûcherons sur les arbres du bord de rivière, mais nous ne verrons pas ses bâtisseurs de barrages, eux travaillent la nuit !
Ensuite par un bon chemin nous rentrons sur Sainte Euphémie, nos véhicules, et comme une bonne randonnée se termine par le pot de l'amitié, nous ne dérogerons pas à la règle, nous ferons escale à l'escale, un de nos sponsors préférés.
Belle journée merci à toi Daniel.
Clément Malbois

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.