Les 3 Chapelles

Index de l'article

Date : 14/02/2019  Difficulté : Difficile 
Accompagnateur : C. Rey  Coordonnées UTM :
Participants : 25  Départ : 31T 664222 4920468 
Longueur : 16,2 km Pique Nique : 31T 663694 4922251 
Dénivelée : 1015 m Difficulté IBP index : 93 
Carte IGN TOP 25 n° : 3039 ET 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 24 km NO  

 

Commentaires techniques :

Parking derrière la Mairie du village, au point 31T 664222 4920468 (alt. 446 m). Notre itinéraire démarre azimut NE en direction de la Chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir, édifice de couleur blanche, qui domine Rousset-les-Vignes au lieu-dit Charbonnel. De l’esplanade on peut admirer un vaste panorama de Taulignan à Suze-la-Rousse, avec des points significatifs comme le Château de Grignan, la Tour de Chamaret, Valréas etc …

Nous revenons au point 31T 664720 4920838 pour suivre un sentier puis une piste à l’ouest de la Montagne de Conjau, globalement en direction de la Montagne de La lance. L’itinéraire montant s’oriente NNW, dans une zone boisée, puis redescend jusqu’au point 31T 664119 4922847. Il s’ensuit un circuit labyrinthe dans les bois, d’abord direction sud, puis ouest ; un bon repérage est indispensable ! En contrebas, la Chapelle Saint-Marcel est bien visible, perchée sur son piton rocheux.

Pour l’atteindre, nous grimpons une bonne dizaine de mètres quasi verticaux, grâce à une corde installée, et aussi à l’aide de mains secourables, dans une faille constituée de marches hautes. L’attention du lecteur est attirée sur ce passage délicat de « petite escalade ». La Chapelle Saint-Marcel dispose d’un espace accueillant et il est l’heure du pique-nique.

La descente caillouteuse traverse le torrent de Poujol, puis suit son cours jusqu’au village du Pègue. Nous prenons direction nord la route, le long du ruisseau « Le Donjon », qui conduit à la Ferme de Célas. Au point 31T 663479 4922747, un sentier bien pentu et caillouteux serpente du ravin de Bruges à celui de Fontaine Pute, en direction de La Viale, sommet au nord et vestiges à l’ouest, que nous avions traversés lors d’une randonnée précédente. Au poteau directionnel « La Viale » la piste descend vers le ravin de Rocher Rouge, le bien nommé, lorsqu’on voit les parois colorées qui le surplombent.

La descente se poursuit jusqu’à la Chapelle Saint-Blaise, siège d’un Prieuré dépendant de l’abbaye de Cluny. Après la visite de ce site historique en bordure de l’Aygue Longue, notre chemin de retour entre bois et vignes nous ramène au Pègue, grimpe encore à la sortie Est du village, pour éviter la route ; descente peu évidente d’une cinquantaine de mètres de dénivelée entre les points 31T 663600 4921331 et 31T 663467 4921202.

La suite est plus évidente, azimut plein SE pour arriver le long du cimetière jusqu’au parking. Cette randonnées des 3 chapelles évolue sur le territoire des 3 villages que sont Rousset-les-Vignes, le Pègue et Montbrison-sur-Lez.

Nous avons marché pendant 5h09 à une moyenne de 3,14 km/h.
Si l‘on cumule les arrêts d’une durée de 3h04, la randonnée a duré 8h13, et la moyenne globale s’établit à 2 km/h.
La pente moyenne en montée est proche de 12,6% et 13,4% pour les descentes.
La cotation de l’indice d’effort sur le site de la FFRP est de 93, valeur qui caractérise une randonnée de difficile, en ayant toujours pour hypothèse « une préparation physique moyenne ».

Georges Thouard. 

Compte-rendu :

 C’est à Rousset-Les-Vignes, petite commune de la Drôme, qu’un rendez-vous très matinal nous a été donné par notre ami Christian qui, tel un guide spirituel, après quelques mois passés à se recueillir et à réfléchir dans son Ermitage Valréassien, nous propose une randonnée sur les traces des 3 Chapelles. 

Qu’allons- nous découvrir ? 

Nous sommes 25 randonneurs motivés, heureux de se lancer sur les chemins d’une découverte spirituelle ? En tout cas la présence divine, chaude et bienveillante du soleil est bien là. 

Nous voilà partis sur un chemin qui ne tarde pas à nous amener à notre 1er lieu de recueillement, la Chapelle Notre-Dame-De-Beauvoir. Christian a tout de suite mis la barre haute, car depuis l’esplanade de la Chapelle toute blanche, la vue est magnifique offrant un panoramique à couper le souffle sur Taulignan, Suze-La-Rousse,…jusqu’à Valréas.

Beau début, c’est avec motivation et courage que nous repartons à la suite de notre quête spirituelle… 

Après avoir traversé des zones bien boisées, nous nous approchons tranquillement de notre 2ème Chapelle, mais comme tout paradis se mérite, il faut avant, passer par l’épreuve de l’ascension d’un piton rocheux.

Voilà tout le groupe qui s’élance un à un dans l’escalade d’une faille bien raide et verticale à l’aide d’une corde installée, et pour certains aussi par l’aide de mains et de bras bien secourables…

Mais la récompense est au bout de l’épreuve puisque l’heure du pique-nique a sonné et nous nous installons tous au soleil au pied de la petite Chapelle St Marcel, pour un repas bien mérité et toujours agrémenté et complété par les attentions culinaires que certains ont apportées.

Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises, car le repas à peine terminé, la « Chasseuse de Trésor » Mathé nous dévoile sa trouvaille…

Bien caché entre les cailloux d’un petit muret, se trouvait un bocal fermé à clef…..

Un cahier situé dans le petit oratoire de la chapelle donnait les indications pour trouver les fameuses clefs…

Excitation à son comble, nous voilà quelques-uns à fouiller partout, et c’est encore une fois Mathé, notre championne toute catégorie en matière de jeu de chasse au trésor, qui a mis la main sur le trousseau de clefs magique…

Ouverture du bocal, découverte des trésors. A notre tour de compléter le bocal d’une contribution, marquant le passage des Randouvéziens en ce lieu mystique ! 

Nous avons encore du chemin à accomplir, et après ces intermèdes distrayants, la colonne de marcheurs se remet en route.

Nous nous engageons sur un chemin caillouteux, et après le passage d’un petit ruisseau, nous continuons notre descente jusqu’à la Chapelle Saint-Blaise qui est donc notre 3ème chapelle, site historique que certains d’entre nous avaient déjà eu l’occasion de visiter lors d’une précédente randonnée.

Après cette halte culturelle, nous entreprenons une descente assez raide, demandant concentration et prudence pour éviter la chute et arrivons dans le village de Le Pègue que nous traversons pour continuer jusqu’à notre parking à Rousset-Les-Vignes où chacun retrouve sa voiture, fatigués mais tellement contents d’avoir accompli cette belle randonnée et côtoyé cette nature dont on ne se lasse pas, magnifiée par le ciel bleu et le soleil qui nous ont accompagnés tout au long de la journée. 

Merci à toi Christian de nous avoir fait passer encore une fois, un très bon moment. !

 Jocelyne Alarçon

 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.