Sainte-Jalle Col d'Ambonne

Index de l'article

Date : 28/02/2019  Difficulté : Difficile 
Accompagnateur : C. Ricard  Coordonnées UTM :
Participants : 31  Départ : 31T 682042 4912584 
Longueur : 18,8 km Pique Nique : 31T 685813 4916394 
Dénivelée : 1025 m Difficulté IBP index : 91
Carte IGN TOP 25 n° : 3139 OT 
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 8 km N 

 

Commentaires techniques :

 Parking sous les platanes face à la Mairie du village, au point 31T 682042 4912584 (alt. 402 m). Aujourd’hui, notre itinéraire part vers le nord, en traversant le Vieux Village, suivant le GRP Tour des Baronnies, que nous laissons se diriger vers Arpavon au point 31T 684055 4915612. La piste maintenant orientée Est nous amène au village du Poët-Sigillat, que nous contournons par le nord par la D568, petite route qui franchit le ravin d’Argine. Nous laissons la branche D568A continuer vers le Sud au point 31T 684731 4915345 pour suivre une large piste qui monte généreusement dans une zone boisée, traverse des champs de lavande, pour atteindre le Plan d’Aubre (alt. 1150 m).

Au point 31T 686384 4915836, carrefour avec le chemin qui se dirige vers le Col de Soubeyrand, nous continuons la piste azimut NW, et peu avant le terrain d’envol, au point 31T 685860 4916312, nous montons à droite dans le bois pour trouver une zone plane couverte de bosquets de buis en bonne santé.

Ce sera le lieu du pique-nique, à l’abri partiel du vent qui forcit un peu en cette mi-journée.

Nous reprenons notre marche en direction du pylône télécoms, sans avoir intention de l’atteindre puisque notre itinéraire nous dirige jusqu’au col d’Ambonne (alt. 1173 m), 400 m après le poteau directionnel « Le Tuve » (alt. 1230 m).

La descente s’amorce azimut SW jusqu’au point 31T 684957 4916275 (alt. 1090m). En ce point notre guide choisit le sentier rouvert par la commune du Poët, qui nous évite une descente sévère tout droit dans les courbes de niveau jusqu’au Poët-Sigillat. Ce chemin, repéré par des balises « règlementaires » de couleur jaune, peintes sur des tuiles, se fraye un passage dans les genêts et les chênes; attention, le franchissement du ruisseau, aujourd’hui à sec, au niveau de la « source de la Tuve » peut s’avérer délicat, surement glissant par temps de pluie.

Au point 31T 685558 4915787 (alt. 1004 m), nous retrouvons la piste qui nous a menés au Plan d’Aubre, et nous prenons la direction du village. Nous en sortons en longeant la station d’épuration, toujours par une piste confortable azimut SW, en passant par la Ferme des Prés, puis la Ferme de Serre-Curnier. Au point 31T 683703 4913875, nous contournons cette bâtisse par un sentier peu visible, qui s‘enfonce dans une zone boisée, nous retrouvons la D568, puis coupons un virage et continuons la descente dans le ravin de Peyrouse jusqu’à la D64. Il suffit de se laisser glisser jusqu’à Sainte-Jalle, non sans avoir admiré au passage l’église de style roman Notre Dame de Beauvert.

Nous avons marché pendant 5h21 à une moyenne de 3,5 km/h.
Si l‘on cumule les arrêts d’une durée de 2h41, la randonnée a duré 8h05, et la moyenne globale s’établit à 2,3 km/h.
La pente moyenne en montée est proche de 11,5% et 10,9% pour les descentes.

La cotation de l’indice d’effort sur le site de la FFRP est de 91, valeur qui caractérise une randonnée à la limite de difficile, en ayant toujours pour hypothèse « une préparation physique moyenne ».
Georges Thouard.

Compte-rendu :

 Il serait bienvenu ... 

Vous avez trouvé une erreur ou faute de frappe ? Sélectionnez la et appuyez sur Ctrl + Entrée.