Randouvèze - Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

St Léger du Ventoux

Index de l'article

 

Date : 10/10/2021
Difficulté : Modérée
Accompagnateur : M. Fouache,
C. Elbaze
Coordonnées UTM :
Participants : 17
Départ : 3T 0682073 4897582
Longueur : 14,2 km Pique Nique :  
Dénivelée : 630 m Difficulté IBP index :  55
Carte IGN TOP 25 n° :
3140 ET
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 24 km S

 

Commentaires techniques :

Cette randonnée a été reconnue par C. Elbaze et M. Fouache. Indisposée, cette dernière n'a pas pu, à son grand regret, y participer.

Compte-rendu :

Cette randonnée attira pas mal de monde puisque ce sont 17 participants qui se retrouvèrent au point de départ, sur le parking de la maison forestière de Chante Perdrix à St Léger du Ventoux.

Quelques centaines de mètres sur la D40 et commença la montée vers le col de Fontaube. Nous sommes sur le GR91. La pente est assez forte mais par endroits des "escaliers" assez hauts compliquent, pour certains, la progression. L'un d'entre nous déséquilibré par une cuisse récalcitrante tomba à la renverse, juste en bordure d'un vide de plusieurs mètres. Heureusement, sa douce moitié qui le suivait plongea sur ses jambes pour l'empêcher de chuter dans le vide. Pas de casse, mais une grosse frayeur pour la moitié en question ! Et une dette énorme pour l'intéressé...

N'oublions pas une rencontre avec un groupe de randonneurs venus d'Avignon et appartenant à "Aventure et découverte du monde" (asso-adm.fr) avec qui nous échangeons les adresses de nos sites respectifs. À noter qu'ils organisent, au cours de la dernière semaine de mars, une projection, dans trois salles différentes d'Avignon, de films illustrant des voyages divers dans le monde.

Mais après une longue montée, rythmée par les aboiements de chiens de chasse poursuivant un  probable sanglier et la rencontre avec un sympathique jeune chasseur, le col de Fontaube fut atteint.

Regroupement puis reprise de la sortie sur un assez long tronçon de la D72 puis sur un agréable sentier en sous-bois qui va nous conduire à Brantes. De magnifiques chênes plusieurs fois centenaires bordent ce sentier. C’était, en fait, des arbres plantés pour borner les parcelles de terre.

L'heure a tourné et les estomacs commencent à crier famine aussi décide-t-on, hors programme, de monter jusqu'aux ruines du château pour nous y restaurer.

Une petite heure plus tard, il fallut poursuivre notre randonnée et une descente scabreuse nous attendait. Puis le bas du village fut atteint et nous continuâmes jusqu'au Toulourenc que nous traversâmes sur un antique pont magnifique. S'en suivit une marche vers notre point de départ qui nous permit de découvrir une chapelle en cours de restauration. Une longue descente nous ramena sur la D40  au Moulin Monin et de là, vers le parking le long de cette même D40.

En résumé, une belle randonnée, mais un peu trop de routes goudronnées, heureusement peu fréquentées, à l'exception de la D40. Merci à Christine pour sa bonne "conduite" !

G. Soubrier