Randouvèze - Mairie de 26170 Buis-les-Baronnies +33 6 65 73 88 27 randouveze@randouveze.fr

Les 4 cols de Beauvoisin

Index de l'article

 

Date : 03/10/2021
Difficulté : Modérée
Accompagnateur : R. Muth
Coordonnées UTM :
Participants : 16 Départ : 31T 0676368 4907698
Longueur : 9,2 km Pique Nique :  
Dénivelée : 500 m Difficulté IBP index : 52
Carte IGN TOP 25 n° :
3139 OT
Position par rapport à Buis-les-Baronnies : 9 km NO

 

Commentaires techniques :

 

Compte-rendu :

Ce sont 16 randonneurs qui ont pris le départ de cette belle randonnée. Le temps n'est pas merveilleux et de nombreux nuages couvrent le ciel. Parfois, des grains, jouent, au loin, avec les rayons du soleil.

Le puissant Mistral qui souffle ne parvient pas à chasser ces nuages. La montée vers le col de la Posterle est pentue et ce, de plus en plus, au fur et à mesure que les années passent.

La progression sur la crête des Costes ou des grandes Buisses, selon que l'on considère le versant sud ou le versant nord, est assez difficile en raison de la forte érosion des rochers formant cette crête et il vaut mieux bien observer où mettre les pieds pour éviter une éventuelle chute.

Après cette difficile progression, nous arrivâmes au col des Moulins. Des moulins, il n'y en eu aucun à admirer mais ce col a sûrement été ainsi baptisé car le Mistral y est particulièrement violent laissant, aux habitants de l'époque, la perspective d'y construire ces précieux outils.

Mais c'est là, un peu en retrait, à la recherche d'un abri du vent, que nous déjeunâmes.

Puis, à la reprise, nous nous dirigeâmes vers le col de la Croix. Là, gros dilemme : nous n'avions franchi que trois cols et l'intitulé de la rando en mentionnait quatre. Il fut donc, à l'unanimité, décidé de viser le quatrième et dernier col, celui de la Viare. Cela impliquait une légère prolongation des festivités mais notre vaillance après les précédentes "épreuves" était malgré tout intacte.

Les descentes n'étaient pas très faciles et il fallut maintenir notre attention presque jusqu'au terme de cette belle randonnée.

Merci à Rudi et une pensée pour Nadine, privée de cette sortie car elle dû raccompagner une participante pas assez aguerrie pour ce type de randonnée et qui cala après un petit kilomètre de montée.

G. Soubrier